Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Décès de Mélodie à l'hôpital psychiatrique d'Abbeville


La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme est scandalisée du décès de Mélodie, 18 ans, morte d'une hémorragie interne à l'hôpital psychiatrique d'Abbeville. L'association demande à ce que les psychiatres soient tenus responsables, et informera la population des dangers des traitements psychiatriques lors d'une manifestation le samedi 26 octobre 2013 à Paris.


Mélodie Thorel est morte à 18 ans dans l'hôpital psychiatrique d'Abbeville d'une hémorragie interne.

Elle avait été suivie pendant plus de 6 ans en psychiatrie et avait été admise à l'hôpital d'Abbeville en début d'année 2013. Mélodie se plaignait de maux de ventre depuis plusieurs jours. Le 21 août, un membre de l'établissement a été chercher la jeune fille chez sa grand mère suite à cette douleur. Il l'a raccompagnée à pied à l'hôpital et lui ont donné un Spasfon. Elle a été se coucher et ne s'est jamais réveillée. Elle a été retrouvée inanimée le 22 août dans sa chambre. La famille a été prévenue du décès, mais le temps d'arriver à l'hôpital le corps avait été retiré et la chambre nettoyée. Une enquête préliminaire a été ouverte. La famille juge l'hôpital responsable. La mère et la grand-mère ont porté plainte pour erreur médicale. Le frère, Kevin Thorel âgé de 21 ans, témoigne dans divers médias et demande des explications.

 

Ce n'est pas la première fois qu'un patient se retrouve hospitalisé en psychiatrie pour recevoir de l'aide et des soins, et décède dans des circonstances floues au sein de l'établissement. La responsabilité des psychiatres est en cause. Ces derniers doivent fournir des explications aux familles, et être condamnés équitablement par la justice pour toute faute ou manquement dans leur profession.

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme est une association créée en 1974 pour le respect des Droits de l'Homme en psychiatrie. L'association reçoit de nombreux témoignages de familles et victimes chaque semaine.

 

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.  




Lundi 28 Décembre 2015
Lu 2756 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: