Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques

sous contrainte

CCDH a récolté une liste

de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire

la déclaration

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !







L'exposition "Psychiatrie : la Vérité sur ses Abus" ouvre ses portes à Genève !


Extrait d'un article publié dans le quotidien "Tribunes Romandes"



L'exposition "Psychiatrie : la Vérité sur ses Abus" ouvre ses portes à Genève !
Genève – Après 18 haltes en Europe en une année, Genève est la prochaine ville qui accueillera l'exposition itinérante « Psychiatrie, la vérité sur ses abus », dont le but est de présenter la véritable histoire de la psychiatrie et d’apporter un éclairage nouveau et complet sur la question du respect des droits de l'homme en psychiatrie.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'homme, dont le but est de dénoncer les abus de la psychiatrie et d'apporter des réformes dans le domaine de la santé mentale, organise une exposition du 11 au 22 avril de 10h00 à 21h00 à l'Hôtel Warwick à Genève. L'exposition présente des films inédits sur la réalité de la psychiatrie, et aussi les témoignages de 160 experts et victimes. Aujourd'hui encore des milliers de personnes subissent des traitements psychiatriques brutaux et dégradants. Internements abusifs, traitements forcés, contention, droits non respectés, telle est lateneur des témoignages que reçoit la commission. Près de 17 millions d'enfants dans le monde prennent des psychotropes, certains pouvant conduire à la violence et au suicide. De nombreuses mises en garde d'organes de contrôle des médicaments font état de ces risques. En Suisse, en 2009, ils étaient près de 29'000 à recevoir de la Ritaline ou autres médicaments à base de méthylphénidate. Selon une information figurant sur le site de Swissmedic, cette substance peut entre autres être à l'origine de troubles psychiatriques tels qu’anxiété et insomnie ou lassitude de vivre et idées suicidaires.
Pourquoi la population n'est-elle pas tenue au courant des effets secondaires graves de ces produits?
En Suisse, la consommation d'antidépresseurs a plus que doublé en 10 ans et on en vend plus de 100 millions de francs.

L'exposition met aussi l'accent sur des solutions.
Le 18 avril à 19h30, une conférence-débat sera organisée dans le même hôtel. Le thème:« Que valent les diagnostics psychiatriques et jusqu'à quel point les psychotropes sont-ils sans danger »? A cette occasion, la CCDH aura le plaisir d'accueillir M. Georges Alexandre Imbert, président de l'association d'Aide aux Victimes des Accidents des Médicaments qui viendra parler de son nouveau livre: « Crimes sous tranquillisants ». Il y aura également la projection d'un extrait du documentaire: «Le Marketing de la Folie -Sommes-nous tous fous»?
L'entrée pour ces deux évènements est libre.


Pour plus d'informations sur cette exposition, rendez-vous sur le site internet de la CCDH Suisse:www.ccdh.ch


Lundi 16 Avril 2012
Lu 741 fois



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Devenez membre

Soutenez l'association

Cotisation annuelle: 50€




Abonnez-vous au Déchaîné


CCDH est aussi sur: