Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Les drogues psychiatriques obligatoires pour les Français ?


Manifestation de la CCDH samedi 22 janvier 2010 de 14h à 15h sur la Place d'Italie à Paris (en face du centre commercial) pour dénoncer la dangerosité des médicaments psychiatriques aujourd'hui sur le marché. La consommation des psychotropes ne cesse d'augmenter alors que ceux-ci peuvent entraîner la mort. Un projet de loi sur la psychiatrie risquerait de rendre ces drogues obligatoires pour les Français.


Les liens incestueux entre des médecins, laboratoires pharmaceutiques et agences de médicaments sont largement dénoncés dans l'actualité française.
Aujourd'hui, il est possible de voir un médicament sur le marché, vendu à des millions de citoyens, alors qu'il risque d'entraîner de graves effets secondaires pouvant être mortels.
Le Médiator est l'exemple le plus connu aujourd'hui.

Malheureusement, il existe d'autres médicaments sur le marché pouvant être dangereux. C'est le cas pour les médicaments psychiatriques, ou psychotropes.

Ces drogues sont prescrites à de plus en plus de personnes. Les Français sont connus pour être les plus gros consommateurs d'antidépresseurs au monde. Même les enfants font aujourd'hui partie du marché. Pourtant ces médicaments sont extrêmement dangereux. Ils entraînent tous de graves effets secondaires.

Le Zoloft, antidépresseur et anxiolytique, a déjà été impliqué dans des affaires de meurtres.
En mai 2010 par exemple, un médecin Vendéen a tué toute sa famille et s'est suicidé sous l'emprise du Zoloft, qui était seulement prescrit à dose thérapeutique.
Dans le Dictionnaire Vidal, il est marqué que ce médicament peut entraîner : hallucination, agressivité, coma, troubles de l'humeur, comportement suicidaire, etc.

De nombreux autres psychotropes ont des effets secondaires similaires:
Prozac : anxiété, convulsions, délire, suicide,etc.
Ritaline : psychose, hallucination, idées suicidaires, etc.

Comment est-il possible que ces médicaments soient autorisés à être prescrits à tout type de personnes aujourd'hui ?

Ces médicaments sont d'autant plus menaçants qu'un projet de loi pourrait rendre leurs consommations obligatoires !

Ce projet de loi sur la psychiatrie, proposé par Roselyne Bachelot en mai 2010 risque de mettre en place des soins psychiatriques sous contraint en ambulatoire. N'importe quel citoyen français pourrait être contraint de prendre des drogues psychiatriques à domicile.
Ce projet de loi devrait être étudié par les parlementaires dans quelques semaines. Il risquerait d'augmenter considérablement la consommation de ces médicaments dangereux.

Ce projet de loi est une réelle menace pour notre pays.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a alerté tous les parlementaires des dangers de cette loi. L'association a obtenu plusieurs milliers de signatures de pétition contre son vote.
CCDH existe depuis plus de 35 ans en France et reçoit de nombreux témoignages de victimes d'abus psychiatriques.

Pour plus d'informations, visitez le site de CCDH www.ccdh.fr, ou contactez nous au 01 40 01 09 70, ou au 06 28 06 59 16, ou par email à ccdh@wanadoo.fr.



Mardi 18 Janvier 2011
Lu 1020 fois

Communiqués de presse | Spots d'information | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: