Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Manifestation d'une famille pour dénoncer les mauvais traitements à l'hôpital psychiatrique de Dole


La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme alerte les autorités et parlementaires du Jura sur les mauvais traitements subis par un patient de l'hôpital psychiatrique Saint-Ylie à Dole, Dimitri Fargette.
La mère de Dimitri, ses frères ainsi que de nombreux amis et membres de la famille manifesteront devant la Préfecture du Jura demain, jeudi 21 mai, à partir de 14 heures pour contester la mesure illégale et arbitraire dont fait l'objet Dimitri et pour révéler au grand public la brutalité et l'inhumanité des méthodes psychiatriques utilisées dans cet établissement.


Dimitri est un handicapé mental depuis sa naissance. Faute de place dans un établissement adapté, il s'est retrouvé interné en psychiatrie. Sa famille a toujours été très présente en lui rendant visite à l'hôpital et en l'accueillant régulièrement au domicile familial. 
 
Constatant l'état de leur fils se dégrader à cause des nombreux psychotropes administrés et des mesures de contention, la famille a demandé à plusieurs reprises à l'équipe médicale de faire le nécessaire pour que l'état de santé de leur enfant cesse de s'aggraver. 
 
Au lieu de prendre en considération les demandes de la famille, l'hôpital a menacé la mère de Dimitri qui est aussi sa tutrice que, si elle ne cessait pas de dénoncer les abus et mauvais traitements subis par Dimitri, tout serait mis en œuvre pour lui retirer la tutelle. 
 
L'hôpital a transformé la mesure de soins sous contrainte en hospitalisation d'office (décidée par le Préfet) de façon à ce que la famille n'ait plus son mot à dire. 
Les autorisations de sortie de Dimitri pour les week-ends ont été supprimées du jour au lendemain. Un des frères n'a plus eu le droit de visiter Dimitri à l'hôpital, la mère s'est vu interdire à plusieurs reprises de voir son fils. 
 
La famille a décidé de dénoncer haut et fort ce qu'il se passe dans l’hôpital psychiatrique de Dole et comment les patients y subissent des traitements inhumains et dégradants. 
Le 16 mai, elle a diffusé une vidéo sur le Facebook « Nico Fargette » dans laquelle on voit Dimitri attaché sur son lit. Cette vidéo a été vue près de 30.000 fois en seulement 4 jours. De nombreux internautes soutiennent le combat de cette famille au courage sans faille. 
Des photos montrant les contusions et meurtrissures causées par les ceintures de contusion ont aussi été publiées. 
 
Le 18 mai, le directeur de l'hôpital, Monsieur Juillet, a envoyé un courrier à la maman de Dimitri lui ordonnant de supprimer sans délai cette vidéo en la menaçant de saisir le Juge pour lui retirer la tutelle de son fils... 
 
Les mauvais traitements persistant, l'état de santé de Dimitri s'aggravant et les menaces de l'hôpital devenant de plus en plus coercitives, la famille manifestera demain, jeudi 21 mai à 14 heures devant la Préfecture pour dénoncer les traitements inhumains et dégradants commis à l'hôpital psychiatrique de Dole. 
 
Plus de 400 personnes sont internées sous contrainte chaque année au CHS de Dole. La CCDH demande à qu'une enquête soit lancée par l'Agence Régionale de Santé, alerte les parlementaires et pouvoirs publiques sur cette situation particulièrement inquiétante.  
 
Pour plus d'information, vous pouvez contacter la maman de Dimitri au 06.73.00.39.10 et visitez leur Facebook : https://www.facebook.com/nicolas.fargette.9?fref=ts  sur lequel vous pourrez lire le courrier du directeur de l'hôpital adressé à Madame Fargette, voir les photos des contusions et la vidéo de sa contention. 
 
 
 
Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
BP 10076
75561 Paris Cedex 12 
Tel : 01.40.01.09.70
Email : ccdh@wanadoo.fr
www.ccdh.fr



Jeudi 21 Mai 2015
Lu 2233 fois

Communiqués de presse | Spots d'information | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: