Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Manifestation nationale CCDH - juin 2017


La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme a organisé avec succès un rassemblement national le samedi 10 juin à 12h30 sur le parvis de la gare Montparnasse pour dénoncer les traitements inhumains et dégradants de la psychiatrie.



Manifestation nationale CCDH - juin 2017
Plusieurs centaines de manifestants étaient présents. Le cortège a défilé selon l’itinéraire suivant : rue de Rennes / rue du Four / rue de Buci / rue Saint André des Arts / rue Danton pour arriver sur la Place Saint-Michel à 14h30.

Chaque année, en France :
• 70 000 séances d’électrochocs (sismothérapie),
• + de 73 000 personnes internées sous contrainte,
• 30 000 personnes enfermées en chambre d’isolement.

Alors que plus de 19 milliards d'euros sont dépensés chaque année pour la psychiatrie en France, comment se fait-il qu’il existe encore des traitements inhumains et dégradants ? 
 
Selon Rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants :
« La sismothérapie ne peut être considérée comme une pratique médicale acceptable et peut constituer un acte de torture ou un mauvais traitement ».  
Pourtant, plus de 70 000 séances de sismothérapie sont pratiquées chaque année en France. 
 
Près de 30 000 personnes sont enfermées en chambre d’isolement chaque année. Les autorités de santé et législateurs ont constaté une augmentation inquiétante de l’isolement et de la contention en psychiatrie. La Haute Autorité de Santé vient d’émettre des instructions à l’ensemble des hôpitaux pour les obliger à respecter les droits fondamentaux et la dignité des personnes.
Depuis avril 2017, en raison des abus constatés, le Ministère de la santé impose aux psychiatres de rendre des comptes quant aux mesures de contention et d’isolement.
 
La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme dénonce HAUT et FORT les pratiques inhumaines et dégradantes pratiquées chaque jour dans les établissements psychiatriques français. 
 
L’association a manifesté le 10 juin 2017 pour que les droits fondamentaux et de la dignité soient enfin respectés dans un domaine où ils ont été depuis fort longtemps oubliés…
 
La manifestation a été clôturée sur la Place Saint-Michel par un discours de la Présidente sur la situation de la psychiatrie en France.



Dimanche 9 Juillet 2017
Lu 739 fois

Actualités | CCDH | Publications | Nos actions | En savoir plus | Internements psychiatriques | Electrochocs | Les enfants et la psychiatrie | Criminels et psychiatrie | L'histoire de la psychiatrie | Newsletter | Télévisions | Presse écrite | Radios | Statistiques



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: