Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Rapport sur les médicaments remis au Ministère de la Santé


A l'occasion du rapport sur les médicaments remis au Ministère de la Santé, la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme manifestera le samedi 12 octobre 2013 à Paris pour dénoncer les dangers des drogues psychiatriques.


La Ministre de la Santé a reçu mi-septembre deux rapports dans le but de revoir le système de santé, à la suite du scandale du Médiator et de la loi votée en décembre 2011 réformant le système du médicament sous Xavier Bertrand.

 

Le premier rapport « Réorganisation des vigilances sanitaires » a été remis par le docteur et directeur général de la santé Jean-Yves Grall. Le second rapport « Surveillance et la promotion du bon usage du médicament » a été remis par les professeurs, pharmacologues et épidémiologistes Bernard Bégaud et Dominique Costagliola. Bernard Bégaud était le professeur à l'origine du scandale en 2011 sur les benzodiazépines (anxiolytiques et somnifères) favorisant la maladie d’Alzheimer.

 

Aujourd'hui, ces rapports pointent encore du doigt des abus et dysfonctionnements liés aux psychotropes. Le niveau de consommation de ces médicaments serait particulièrement élevé en France comparé aux indications et durées de traitement recommandées. Les Français sont les plus gros consommateurs des benzodiazépines en Europe, et peut-être même dans le monde, avec des durées de consommation 2 à 7 fois plus longues que les recommandations. Cette surconsommation est notamment inquiétante chez les personnes âgées car elle entraîne des chutes, des fractures, des troubles de la cognition et des débuts de démence.

 

D'après le rapport des professeurs Bégaud et Costagliola, le mésusage de médicaments en France coûte plus de 10 milliards d’euros par an.

 

Les médicaments psychiatriques sont des drogues dangereuses pouvant entraîner des hallucinations, de la violence, des troubles cardiaques, des idées suicidaires, etc.

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme, association créée en 1974 pour le respect des Droits de l'Homme en psychiatrie, alerte sur les dangers des drogues psychiatriques. L'association reçoit de nombreux témoignages de familles et victimes chaque semaine.

 

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.  




Lundi 28 Décembre 2015
Lu 516 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: