Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Risque de traitements psychiatriques obligatoires pour les Français


Manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme samedi 12 février 2011 de 14h à 15h Place d'Italie à Paris pour sensibiliser les Français sur les dangers d'un projet de loi en psychiatrie. Ce dernier pourrait mettre en place des traitements psychiatriques obligatoires pour tout citoyen français.


La gouvernement vient de modifier le projet de loi réformant la psychiatrie.
Celui ci propose de mettre en place des soins psychiatriques sous contraintes pour toute personne en France. N'importe quel citoyen pourra être forcé de prendre des médicaments psychiatriques à domicile. S'il refuse de prendre son traitement, il sera interné de force.

Ce projet de loi menace les libertés des Français. Des millions de personnes pourraient être contraintes de consommer des médicaments dangereux.

Aujourd'hui l'efficacité de certains médicaments est remise en cause.
L'AFSSAPS, Agence française de médicaments, a récemment publié une liste de 77 médicaments sous surveillance. Les effets secondaires de ces produits vont être attentivement suivis au cours des prochains mois.

Une dizaine de psychotropes font partie de cette liste, dont le Cymbalta, le Stilnox ou encore la Ritaline.
Certains de ces médicaments, aujourd'hui prescrit à des milliers de personnes, peuvent entraîner des hallucinations, de l'agressivité ou des comportements suicidaires.

La France est connue pour être le plus gros consommateurs de psychotropes en Europe.

Si le projet de loi sur la psychiatrie est voté, la consommation de ces produits va fortement augmentée, et de plus en plus de personnes pourront être victimes des effets secondaires dangereux.

Ce projet de loi sera présenté à l'Assemblée Nationale dans quelques semaines.

La CCDH demande que les soins sous contrainte soient supprimés du projet de loi.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme existe depuis plus de 35 ans en France pour dénoncer les abus en psychiatrie. L'association reçoit de nombreux témoignages de personnes victimes des médicaments psychiatriques.

Pour plus d'informations, visitez le site de CCDH www.ccdh.fr, ou contactez nous au 01 40 01 09 70, ou au 06 28 06 59 16, ou par email à ccdh@wanadoo.fr.



Mardi 8 Février 2011
Lu 5291 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: