CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
Actualités

Un infirmier psychiatrique violent - 11/09/2014

6 mois de prison avec sursis et une interdiction définitive d'exercer ont été requis contre un infirmier psychiatrique violent. Les faits se sont produits en août 2012 à l'EPSM de Val de Lys Artois (Etablissement Public de Santé Mentale). A quelques jours d’intervalle l'homme a porté des coups à certains patients. La direction de l'hôpital a suspendu ses fonctions et a alerté le Procureur de la République et l'Agence Régionale de Santé. Le jugement est maintenant en délibéré.   La loi votée en septembre 2013 demande à ce que des visites de contrôle soient effectuées au moins une fois par an par le Procureur de la République, le Préfet, le Président du TGI et le Maire, afin de s'assurer que les procédures soient respectées et que la dignité des patients soit préservée.   Or à...

Raid à vélos Paris - Strasbourg contre les abus psychiatriques ! - 14/08/2013

Un raid à vélo Paris-Strasbourg a été organisé par la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme entre le 5 et le 10 août pour dénoncer les abus psychiatriques. La délégation s'est arrêtée devant 10 hôpitaux psychiatriques sur le chemin pour manifester. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des reportages télévisés sur le raid ainsi que des photos.

Témoignage d'un haut fonctionnaire sur l'Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris - 17/06/2013

À Paris, des psychiatres sont employés par l’infirmerie de la préfecture de police pour décider si les personnes conduites devant eux par la police doivent faire l’objet d’un internement psychiatrique. C’est sans doute là un point noir en ce qui concerne les Droits de l’Homme en France. Le résultat est plus qu’inquiétant. Il y a à Paris plus d’internements que dans un pays comme l’Angleterre, soit plus à Paris que dans un pays de 60 millions d’habitants ! Comment expliquer ce chiffre sinon par une habitude établie en France de traiter en psychiatrie de problèmes qui relèveraient  dans d’autres pays soit de la justice, soit des services sociaux ou simplement de la vie privée de chaque individu. Si au pays des droits de l’homme, les internements parisiens restent le symbole d’une...

L'exposition "Psychiatrie : la Vérité sur ses Abus" ouvre ses portes à Genève ! - 16/04/2012

Extrait d'un article publié dans le quotidien "Tribunes Romandes" Genève – Après 18 haltes en Europe en une année, Genève est la prochaine ville qui accueillera l'exposition itinérante « Psychiatrie, la vérité sur ses abus », dont le but est de présenter la véritable histoire de la psychiatrie et d’apporter un éclairage nouveau et complet sur la question du respect des droits de l'homme en psychiatrie. La Commission des Citoyens pour les Droits de l'homme, dont le but est de dénoncer les abus de la psychiatrie et d'apporter des réformes dans le domaine de la santé mentale, organise une exposition du 11 au 22 avril de 10h00 à 21h00 à l'Hôtel Warwick à Genève. L'exposition présente des films inédits sur la réalité de la psychiatrie, et aussi les témoignages de 160 experts et victimes....

PÉTITION du Collectif des médecins et des citoyens contre les traitements dégradants en psychiatrie - 10/09/2012

Depuis des décennies, un courant de pensée majoritaire au sein de la psychiatrie professe une conception matérialiste de l'homme et son corollaire immédiat, le recours aux "traitements" physiques, tels que les électrochocs, la psychochirurgie (que certains préconisent à nouveau après une période d'abandon presque complet) ou bien encore la chimiothérapie massive ( anxiolytiques, antidépresseurs, neuroleptiques, mise sous amphétamines de nos enfants), pour traiter les troubles mentaux (réels ou supposés) de nos concitoyens et, plus largement encore, leurs problèmes existentiels. Au nom de cette vision dogmatique, des centaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants, se voient administrer des "traitements" dont les effets hautement délétères ont été amplement et définitivement...
1 2 3

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.