CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
Communiqués de presse

Une camisole chimique pour les malades du Covid-19 ? - 07/05/2020

La recherche frénétique de médicaments pour guérir du Covid-19, la concurrence effrénée à laquelle se livrent les laboratoires pharmaceutiques et les Etats, les enjeux sanitaires et financiers colossaux qui y sont liés, et la confusion générale qui entoure cette pandémie ne devraient pas nous amener à accepter n'importe quoi. Comme par exemple une « solution » qui engendrerait encore plus de problèmes, ou encore un remède qui serait pire que le mal : ainsi, la chlorpromazine, essentiellement connu et commercialisé par Sanofi-Aventis sous le nom de Largactil, largement prescrit et promu depuis les années 50 par les psychiatres pour des états psychotiques aigus ou chroniques. Personne ne doute que ce laboratoire pharmaceutique et leurs agents aient de gros intérêts à présenter ce produit...

Que se passe-t-il réellement au sein de l’unité de Psychiatrie - Covid-19 de l’hôpital Saint-Jacques de Nantes ? - 28/04/2020

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH), association dénonçant les violations des droits de l’homme commises en psychiatrie, et plus particulièrement certains actes de maltraitance, traitements inhumains et dégradants, a reçu une alerte d’une ancienne patiente de l’hôpital Saint-Jacques de Nantes concernant la manière dont sont traités les patients psychiatriques atteints du Covid-19. Ouest France annonçait dans un article du 6 avril dernier, l’ouverture d’un service destiné aux patients du service de psychiatrie ayant des symptômes du Coronavirus ou l’ayant réellement contracté. Marie, ancienne patiente du service de psychiatrie de l’hôpital Saint-Jacques de Nantes a souhaité témoigner de ce qu’il s’y passe en cette période de confinement : « Les...

Les conséquences psychologiques du confinement - 09/04/2020

Pas un jour ne se passe sans qu'un psychiatre n'intervienne dans les médias sur les conséquences psychologiques du confinement qui nous est imposé. Impossible d'y échapper. Ainsi le Dr Navarre, psychiatre au CH du Rouvray à Sotteville- les-Rouen, nous rappelle dans un article publié le 25 mars 2020 dans le journal « 20 minutes » ce que chacun sait déjà : « le confinement n'est pas anodin au niveau psychologique (…), certains vont ressentir une impression de vide », et évoque « l'angoisse du confinement ».   Autre exemple, le Dr Bocher, chef de service au CH de Nantes, qui affirme sans rire à FR3 Pays de la Loire le 30 mars « Coronavirus : le confinement va à l'opposé des principes de soin dans les hôpitaux...

CONFINEMENT et Droits de l'Homme - 28/03/2020

On parle beaucoup et à juste titre de la nécessité de protéger du Coronavirus les personnes âgées, spécialement dans les EHPAD, ainsi que le personnel qui les encadre. La protection des patients des hôpitaux psychiatriques, personnes vulnérables à bien des points de vue, et du personnel hospitalier affecté à ces structures vient de faire l'objet d'une série de recommandations spécifiques publiées le 23 mars par le ministère de la santé. La Commission des citoyens pour les droits de l'homme (CCDH) souhaite rappeler en cette triste occasion que le confinement que nous sommes tous en train de vivre, plus ou moins confortablement et plus ou moins de bon cœur, n'est rien à côté de ce que vivent quotidiennement des milliers de patients psychiatriques confinés loin de chez eux entre 4 murs d'un...

Manifestation de la CCDH devant le Centre Hospitalier de Montfavet à Avignon le samedi 7 mars 2020 à 14h - 05/03/2020

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme (CCDH), association dénonçant les violations des droits de l'homme commises en psychiatrie, et plus particulièrement certains actes de maltraitance, traitements inhumains et dégradants, manifestera devant le Centre Hospitalier de Montfavet, situé avenue de la Pinède à Avignon, le samedi 7 mars 2020 de 14h à 14h45. Les abus ne cessant pas et la direction de l'hôpital refusant de répondre à la demande de la CCDH, les manifestants se rendront devant l'établissement.   Depuis la loi du 26 janvier 2016, tous les établissements psychiatriques sont obligés de tenir un registre de contention et d'isolement et d'émettre un rapport annuel pour rendre compte de leurs pratiques aux autorités.   L'article L.3222-5-1 du Code de santé...

Que se passe-t-il au Centre Hospitalier du Rouvray ? - 16/01/2020

Manifestation contre les abus psychiatriques Samedi 18 janvier 2020 à 15h45 La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH), association dénonçant les violations des droits de l’homme commises en psychiatrie, et plus particulièrement certains actes de maltraitance, traitements inhumains et dégradants, manifestera devant le Centre Hospitalier du Rouvray à Sotteville-lès-Rouen le samedi 18 janvier 2020 de 15h45 à 16h30.   Les abus ne cessant pas et la direction de l’hôpital refusant de répondre à la demande de la CCDH, les manifestants se rendront devant l’établissement.   Depuis la loi du 26 janvier 2016, tous les établissements psychiatriques sont obligés de tenir un registre de contention et d’isolement et d’émettre un rapport annuel pour rendre...
1 2 3 4 5 » ... 41

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.