CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
Communiqués de presse

Manifestation contre les abus psychiatriques au Centre Hospitalier Intercommunal de Saint-Germain-en-Laye le samedi 8 juin 2019 - 06/06/2019

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme (CCDH) manifestera devant les portes du Centre Hospitalier Intercommunal de Saint-Germain-en-Laye, situé au 20 rue Armagis à Saint-Germain-en-Laye, le samedi 8 juin 2019 de 15h à 15h45, afin de dénoncer les traitements inhumains et dégradants pratiqués dans l’établissement. Le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté a effectué une visite de contrôle au sein du Centre Hospitalier Intercommunal de Saint-Germain-en-Laye et de Poissy.   De nombreuses observations ont été faites :   « (…) - De manière générale, il conviendrait d’améliorer les conditions d’hébergement des patients hospitalisés tant à Poissy qu’à Saint-Germain-en-Laye : vétusté des mobiliers et matériels, dégradation des murs, des locaux...

Manifestation contre les abus psychiatriques à l'Hôpital de Navarre à Évreux le samedi 8 juin 2019 - 06/06/2019

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme (CCDH) manifestera devant les portes de l'Hôpital de Navarre à Évreux le samedi 8 juin 2019 de 11h à 11h45, afin de dénoncer les traitements inhumains et dégradants pratiqués dans l’établissement. La CCDH a été alertée à de multiples reprises par des patients de l’hôpital de Navarre, ou bien par des proches, pour des faits de maltraitances et de décès brutaux.   En 2018, la CCDH avait dénoncé plusieurs agissements de cet établissement en alertant le procureur de la République d’Évreux suite à deux témoignages de patientes.   Deux patientes faisant l’objet d’une hospitalisation sous contrainte avaient subi plusieurs jours voire semaines de chambre d'isolement et avaient été attachées. L’une des patientes déclarait à la...

Un autre meurtre, un autre échec de la psychiatrie : les psychiatres qui ont soigné l’incendiaire de Paris doivent faire l'objet d'une enquête approfondie - 21/03/2019

La femme soupçonnée d'avoir incendié un immeuble parisien le 4 février 2019 lors duquel 10 personnes ont trouvé la mort, avait récemment été libérée de l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne, selon le procureur Remy Heitz. Il semblerait qu’elle y avait été traitée pendant 12 jours. Le 30 janvier, soit six jours avant l'incendie meurtrier, les psychiatres l'ont déclarée apte à partir. Cette femme avait été traitée une douzaine de fois dans des établissements psychiatriques à Paris au cours des dix dernières années. La Commission des citoyens pour les droits de l’homme Internationale prévient qu'il ne s'agit là que d'un autre exemple où le traitement psychiatrique non seulement n’a pas fonctionné sur les patients mais a sans doute aggravé la situation, entraînant même des décès.   La...

La CCDH a inauguré son exposition Psychiatrie : la vérité sur ses abus le vendredi 1er mars 2019 à 20 heures - 18/03/2019

Alors que le 8ème Congrès mondial de la santé mentale des femmes a eu lieu à Paris du 5 au 8 mars dernier, la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) a tenu son exposition Psychiatrie : la vérité sur ses abus du vendredi 1er au jeudi 14 mars 2019 au 5 rue du Cloître Saint-Merri à Paris. Le cocktail d’inauguration a eu lieu le vendredi 1er mars 2019 à 20h. L’exposition était ouverte au public du 1er au 13 mars de 10h à 21h, et le 14 mars de 10h à 18h. Une conférence-débat sur le thème : « Situation de la psychiatrie en France » a eu lieu le mardi 12 mars 2019 à 20h en présence de la Présidente de l’association. Le 8ème Congrès mondial sur la santé mentale des femmes avait pour sujet les femmes et plus précisément les femmes enceintes, les jeunes...

La CCDH révèle les atteintes aux droits de l’homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale. Besoin d’une meilleure protection des personnes âgées contre les médicaments psychotropes et les électrochocs - 26/02/2019

«L’État a le devoir de veiller à ce que nos citoyens les plus vulnérables, y compris les personnes âgées et les personnes handicapées, soient traités de manière à protéger leur santé et leur sécurité et à préserver leur qualité de vie.» – Association américaine des personnes retraitées (AARP) Texas La CCDH examine le programme américain de réduction des antipsychotiques pour les résidents des maisons de retraite Par CCDH International Organisme de surveillance de l’industrie de la santé mentale 21 juin 2017 À la suite d’un rapport sanitaire des Nations unies, qui recommande que les soins de santé mentale s’éloignent du modèle biomédical, la CCDH examine le plan américain visant à réduire dans les homes le nombre des personnes âgées droguées aux antipsychotiques (1 sur 5) et de...

Manifestation de la CCDH contre l'utilisation abusive des chambres d'isolement au Centre Hospitalier de Digne-les-Bains - 19/02/2019

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) manifestera devant les portes du Centre Hospitalier de Digne-les-Bains le vendredi 22 février 2019 de 13 heures à 15 heures, contre l'utilisation abusive et excessive des chambres d'isolement dans l'établissement. En effet, la CCDH a demandé à la Direction du Centre Hospitalier de Digne-les-Bains, le registre et rapport annuels 2017 relatifs à l'isolement et la contention. A la lecture de ces documents, plusieurs dysfonctionnements sont constatés :   Tout d'abord, selon le rapport, 90 patients ont fait l'objet d'une mesure d'isolement en 2017, dont 15 patients qui étaient en soins libres.   De surcroît, la durée de l’isolement est alarmante : un patient en soins libres a été placé en chambre d'isolement...
1 2 3 4 5 » ... 41

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.