CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
Communiqués de presse

Manifestation contre les abus psychiatriques au Centre Hospitalier de Nemours le samedi 5 janvier 2019 à 10h30 - 02/01/2019

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) manifestera devant les portes du Centre Hospitalier de Nemours le samedi 5 janvier 2019 de 10h30 à 11h15 contre les nombreux abus sévissant dans l'établissement. Le 10 novembre 2018, la CCDH a manifesté à Nemours pour dénoncer le non-respect des procédures d’internement, l’usage abusif des chambres d’isolement pour des durées excessives etc. Les bénévoles de l’association ont dénoncé haut et fort les faits alarmants de maltraitance rapportés par le Contrôleur général des lieux de privation de libertés.   Dès le début de la manifestation, les témoignages de personnes internées abusivement dans l’établissement ont afflué. Et surtout, un jeune patient s’était suicidé au CH de Nemours quelques heures avant le début de la...

Manifestation de la CCDH contre le Congrès français de psychiatrie samedi 1er décembre à 12h à Nantes - 27/11/2018

Une centaine de bénévoles de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme manifestera contre la 10ème édition du Congrès français de psychiatrie le samedi 1er décembre 2018 de 12h à 13h30 à la Cité des Congrès de Nantes. Selon les informations du site Transparence santé, plusieurs organisateurs du Congrès français de psychiatrie travaillent en étroite collaboration avec de nombreux laboratoires pharmaceutiques dont : Servier, Shire France, Lundbeck, Lilly France, Janssen-Cilag, Ostuka Pharmaceutical France, Astrazeneca, etc..   Le psychiatre Marc-Antoine CROCQ, vice-président du Congrès, a reçu 236 avantages représentant des dizaines de milliers d'euros, a participé à 150 conventions et a perçu une trentaine de rémunérations de la part de nombreux laboratoires...

Manifestation de la CCDH contre les abus psychiatriques devant les portes du Centre Hospitalier de Nemours - 05/11/2018

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme se rendra devant les portes du Centre Hospitalier de Nemours le samedi 10 novembre de 10h30 à 11h15 afin de manifester contre les nombreux abus sévissant dans l'établissement. Le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté (CGLPL) a effectué une visite de contrôle au sein du Centre Hospitalier de Nemours du 30 mars au 2 avril 2015. De cette visite, de nombreuses recommandations avaient été émises :   « Il convient de limiter le recours aux chambres de soins intensifs ainsi que le port du pyjama. » « En l'absence d'un médecin généraliste, il est urgent de trouver une solution afin que les patients puissent bénéficier d'une prise en charge somatique. » « Il doit être mis fin à la pratique...

Les anxiolytiques responsables du Drame de Millas ? - 16/10/2018

La Commission des Citoyens pour les droits de l'Homme (CCDH) dénonce les effets dévastateurs des anxiolytiques suite au drame survenu à Millas en décembre 2017. Un procès est actuellement en cours suite au décès de 6 collégiens le 14 décembre dernier lors d'une collision mortelle entre un car scolaire et un TER. D'après franceinfo, l'avocate des parties civiles, Maître Collard met en cause les médecins qui ont prescrit des somnifères à la conductrice du car. Deux experts médicaux ont été désignés par le juge d'instruction afin de déterminer si les médicaments ont eu une influence sur sa conduite.   Maître Collard aurait déclaré que : « Ce qui est important dans ce dossier, et pour tous les enfants de France qui montent dans des cars scolaire, c'est que des médecins...

Distribution de tracts contre les abus psychiatriques à l’occasion de la Rencontre des soignants psychiatriques à l’Institut Pasteur ce jeudi 18 octobre de 13h à 14h - 16/10/2018

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) installera un stand d'information le jeudi 18 octobre 2018 entre 13h et 14h aux abords de l’Institut Pasteur, à la sortie du métro Pasteur (à l'angle du Boulevard Pasteur et de la Rue de Vaugirard) dans le but de dénoncer les abus en psychiatrie. La rencontre des soignants en psychiatrie aura lieu durant le jeudi 8 octobre à l'Institut Pasteur avec le soutien de nombreux partenaires dont les laboratoires pharmaceutiques Lundbeck et Otsuka. Plusieurs intervenants tels que le psychiatre Tudi GOZE, l'infirmier Ahmed BENAICHE, le cadre de santé Nicole TALIANA, sont en conflits d'intérêts avec plusieurs laboratoires pharmaceutiques.   En effet, d'après le site transparence santé, chacun d'entre eux a déjà reçu des avantages ou...

Manifestations contre les abus psychiatriques devant trois hôpitaux d’Île-de-France samedi 29 septembre - 03/10/2018

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme a manifesté devant les portes de trois établissements psychiatriques afin de dénoncer les abus de contention et d'isolement ainsi que les soins sous contrainte trop nombreux dans trois départements d’Île-de-France. C'est ainsi qu'une quinzaine de bénévoles étaient présents devant les portes des :   Centre Hospitalier Paul Guiraud à Villejuif entre 9h30 et 10h15 ; Centre Hospitalier Sud francilien à Corbeil-Essonnes entre 11h15 et 12h ; Centre Hospitalier de Meaux entre 15h et 15h45.   En avril 2017, le journal Le Parisien relatait le vécu d'une ancienne patiente qui avait été internée sous contrainte au sein du Centre Hospitalier Paul Guiraud à Villejuif. Étant anorexique, la jeune femme de 36 ans ne...
1 ... « 3 4 5 6 7 8 9 » ... 41

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.