Psychiatrie - Commission
Les droits des patients Accueil CCDH






Congrès de l'Encéphale : la CCDH était présente pour manifester


Le 12ème Congrès de l'Encéphale a eu lieu la semaine dernière au Palais des Congrès de Paris. A l'ouverture, les membres de la Commission des Citoyens pour les droits de l'Homme ont organisé une manifestation contre ce congrès et pour dénoncer les abus psychiatriques. Des milliers de personnes ont été sensibilisées.


De plus en plus de maladies psychiatriques sont inventées et présentées au public à l'aide de campagnes publicitaires à gros budgets, dans le but de générer toujours plus de revenu à la psychiatrie et aux laboratoires pharmaceutiques.

 

Nous trouvons dans le DSM V, dernière édition de la bible des psychiatres sortie en mai 2013, plus de 400 troubles répertoriés : « le syndrome de risque psychotique », la perte de mémoire chez les personnes âgées, la pathologie du deuil, le « trouble de dérèglement de l'humeur perturbateur » correspondant aux enfants irritables et capricieux, etc. Le DSM V a fait l'objet de nombreuses polémiques et controverses dans le milieu médical et chez le grand public dans le monde entier. Pratiquement chaque aspect de la vie correspond aujourd'hui à un trouble psychiatrique, associé à un médicament.

 

Nous sommes exposés à un surdiagnostic de maladies psychiatriques, et donc à une consommation abusive de psychotropes dangereux. Ces drogues peuvent engendrer de graves effets secondaires comme le coma, les hallucinations, troubles cardiaques, et même le suicide.

 

Le marché des psychotropes rapporte gros. L'assurance maladie rembourse environ 1 milliard d'euros par an pour ce type de médicaments. Et un récent rapport de l'agence du médicament annonce que la consommation d'anxiolytiques et d'hypnotiques augmente.

 

Plusieurs laboratoires ont participé à l'organisation du Congrès de l'Encéphale : Lundbeck, Astra Zeneca, Janssen, etc. Auraient-ils pour intérêt de vendre un maximum de médicaments au détriment de la santé des Français ?

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme est une association créée en 1974 pour le respect des Droits de l'Homme en psychiatrie. L'association reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de familles et victimes d'abus psychiatriques.

 

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.  




Samedi 3 Janvier 2015
Lu 588 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés


Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Soutenez l'association

Devenez membre

association

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.

CCDH est aussi sur: