Psychiatrie - Commission
Les droits des patients Accueil CCDH






Congrès psychiatrique financé par les labos : CCDH manifeste


La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme manifestera à l'ouverture du congrès IACAPAP de psychiatrie, financé par 6 laboratoires pharmaceutiques, pour dénoncer la psychiatrisation abusive et dangereuse des jeunes.


Le 20ème congrès mondial de l'IACAPAP (association internationale de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et des professionnels associés) se tiendra à Paris du 21 au 25 juillet 2012.
Ce congrès exposera comment mieux diagnostiquer des enfants et adolescents atteints de troubles mentaux, et comment les soigner. Il est parrainé par la Fondation Pfizer, et est sponsorisé par 6 gros laboratoires pharmaceutiques (Shire, Janssen, Bristol Myers Squibb, et d'autres).

Le danger est que les diagnostics psychiatriques sont souvent très subjectifs, et qu'ils ne s'appuient sur aucune preuve physique et médicale (scanner, prise de sang, radio, etc). Le risque est d'autant plus important en ce qui concerne les jeunes. Leurs comportements et émotions changent pendant cette période de leur vie, ce qui est tout à fait normal. Ce n'est pas une maladie mentale et cela ne requiert pas de traitements psychiatriques.

Certains médicaments psychiatriques sont autorisés à être prescrits dès l'âge de 6 ans. Ils peuvent entraîner de graves effets secondaires, tels que : hallucination, anxiété, troubles cardiaques et respiratoires, agressivité, comas, comportement suicidaire, etc.

Le but de la psychiatrie est de diagnostiquer de plus en plus de monde, dès le plus jeune âge, afin de les mettre rapidement sous traitement pour une longue durée, voire à vie. A quoi ressemblera notre société d'ici quelques décennies si les dernières générations commencent à être droguées ?

L'intérêt est bien sûr financier, car c'est un marché qui rapporte gros à la psychiatrie et aux laboratoires pharmaceutiques.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a été créée en France en 1974 pour dénoncer les abus psychiatriques. De nombreuses victimes contactent l'association chaque semaine.

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.



Lundi 28 Décembre 2015
Lu 703 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés


Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Soutenez l'association

Devenez membre

association

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.

CCDH est aussi sur: