Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Distribution de la CCDH contre le Congrès de l'encéphale !


La Commission des Citoyens pour les droits de l'Homme (CCDH) organise une distribution de prospectus contre le Congrès de l'encéphale le jeudi 25 janvier 2018 entre 12h30 et 13h30 devant le Palais des Congrès !


Distribution de la CCDH contre le Congrès de l'encéphale !
Le 16ème Congrès de l'encéphale aura lieu du 24 au 26 janvier 2018 au Palais des Congrès de Paris. Ce Congrès, qui compte réunir plus de 4000 psychiatres, infirmiers, internes, étudiants, etc, aura pour thème : « Avenirs de la psychiatrie ».
 
Le Président du Comité scientifique du Congrès n'est autre que le psychiatre Raphaël Gaillard, professeur de psychiatrie à l'Université Paris Descartes, chef de pôle à l'hôpital Sainte-Anne et Vice-président de la Fondation Pierre Deniker.
 
D'après Transparence santé, le psychiatre Raphaël Gaillard s'est vu recevoir de nombreux avantages afin de financer des repas, hébergements, transports, invitations, etc. et ce, par plusieurs laboratoires pharmaceutiques tels que : Astrazeneca, Lundbeck, Lilly France, Les laboratoires Servier, Ostuka Pharmaceutical France, Janssen-Cilag, Takeda France, etc. Le Docteur Gaillard a également participé à de très nombreuses conventions en partenariat avec ces mêmes laboratoires.
 
La CCDH précise que la majorité des financeurs de ce congrès sont les mêmes laboratoires pharmaceutiques que ceux pour lesquels le psychiatre Raphaël Gaillard travaille...
 
L'industrie pharmaceutique a tout intérêt à financer un tel congrès pour s'enrichir encore plus sur le dos des patients en commercialisant des psychotropes aux effets dévastateurs pouvant entraîner de sérieux effets secondaires.
 
La CCDH est scandalisée de voir que le financement de ce Congrès psychiatrique a lieu alors que les patients ne sont pas en sécurité dans les hôpitaux psychiatriques français. Plusieurs établissements psychiatriques sont au cœur de l'actualité à cause de violences, de morts et de suicides au sein même des hôpitaux de « santé mentale ». Ces drames devraient être leur priorité mais ne sont pourtant pas à l’ordre du jour de ce congrès...
 
Le programme du Congrès annonce des sujets tels que : « Troubles du comportement en sommeil paradoxal », « La vie hormonale féminine et la maladie bipolaire », « Que deviennent nos seniors bipolaires ? », « La santé mentale des réfugiés », « Le développement de l'attribution d'intentions hostiles entre 3 et 5 ans », etc..
Des thèmes qui font froid dans le dos ! La psychiatrie s'infiltre partout afin d'étiqueter n'importe qui « malade mental » alors que, rappelons le, aucune preuve scientifique n'existe pour prouver l'existence de telles « maladies psychiatriques ».
 
Ainsi, les psychiatres proposent des pilules aussi bien aux personnes âgées qu'à de très jeunes enfants. Certains sont même drogués dans le ventre de leur mère.
 
La CCDH sera donc présente ce jeudi 25 janvier afin de dénoncer les abus de la psychiatrie qui invente toujours plus de maladies mentales pour atteindre des personnes vulnérables et leur vendre des psychotropes aux effets secondaires désastreux.
 
Depuis sa création en 1974, la CCDH dénonce les traitements barbares et inhumains ainsi que les effets secondaires des psychotropes administrés au sein des hôpitaux psychiatriques français. L'association lutte pour le respect des droits humains en psychiatrie. Elle reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de victimes de ces traitements.
 
Contact : 01.40.01.09.70
ccdh@wanadoo.fr
www.ccdh.fr



Jeudi 8 Février 2018
Lu 108 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: