CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
France

LES CHERCHEURS FOUS ONT ENCORE FRAPPE ! - 27/09/2008

Des chercheurs suédois ont "confirmé" que les crises conjugales peuvent s'expliquer par le patrimoine génétique des hommes, d'après une étude qui accuse un gène masculin d'être responsable des problèmes relationnels Les chercheurs ont "découvert" que les hommes porteurs d'un ou deux exemplaires de la variante du gène, appelée allèle 334, se comportent souvent différemment des autres hommes dans leurs relations amoureuses. Il a insisté sur le fait que l'effet de la variante du gène était relativement modeste et ne pouvait être utilisée pour prédire le comportement d'un homme dans une relation ultérieure. Encore heureux qu'il ait insisté sur ce fait, parce qu'il ne s'est même pas aperçu que cela contredit complètement le résultat de sa recherche qui ne signifie donc...

Nouvelle découverte extraordinaire de psychiatres - 28/09/2008

Nouvelle découverte extraordinaire de psychiatres : mourir de faim préserve de la dépression… Une étude américaine montre que la faim protègerait de la dépression. On sait que le taux de ghréline,...

Encore un meurtre qui remet en cause les 'expertises' psychiatriques... - 29/10/2008

Idir Touati, incarcéré pour conduite avec un taux d'alcool supérieur au seuil autorisé, avec récidive, s'est fait égorger par son codétenu, Sofiane Toumi, mercredi 10 septembre, dans une cellule de la maison d'arrêt Bonne-Nouvelle de Rouen. Sofiane Toumi avait été mis en examen en février pour...

Sommes-nous tous dépressifs ? - 29/09/2008

Deux "études" publiées ce matin dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) "montrent" que 5 à 8% des Français ont déjà souffert d’épisodes dépressifs caractérisés (EDM) au cours des 12...

Un antidépresseur naturel et efficace interdit de commercialisation !! - 03/10/2008

Le célèbre phytothérapeute français Jean Valnet considérait que le millepertuis était la plus précieuse des plantes médicinales. Une étude, menée en 2005, révèle que le millepertuis est plus efficace sur le long terme que n’importe quel autre antidépresseur. Avec un avantage certain sur ses...

Antidépresseurs : encore un effet secondaire nuisible découvert !! - 04/10/2008

Les hommes qui prennent des antidépresseurs de type ISRS ont une concentration 18% moins élevée de spermatozoïdes intacts, selon des urologues new-yorkais. Ces antidépresseurs...

Un bon anti-dépresseur naturel et simple : faire le ménage. - 05/10/2008

Passer du temps à faire du ménage ne serait pas seulement utile pour l'hygiène de la maison. D'après une étude britannique parue dans la revue British Journal of Sports Medicine et réalisée auprès de 20.000 personnes, les tâches ménagères seraient également bonnes pour la santé mentale. Ces...

Consommation de somnifères et tranquillisants par les personnes âgées - 20/10/2008

Consommation de somnifères et tranquillisants par les personnes âgées : enfin un espoir de réglementation des prescriptions ! PARIS (AFP) - Les personnes âgées de plus de 65 ans consomment trop de...

L’existence d’antidépresseurs naturels démontrée une fois de plus. - 01/11/2008

L’existence d’antidépresseurs naturels démontrée une fois de plus. Une raison supplémentaire pour ne pas tomber dans le piège des drogues psychiatriques. Plusieurs études ont établi un lien entre la carence en vitamine B9 (acide folique ou folates) et les états dépressifs. L’étude SU.VI. MAX a suivi de près de 2.000 hommes et femmes sur une période de 8 ans. Elle montre que les troubles dépressifs à répétition sont moins nombreux chez les hommes qui ont des apports élevés de folates . La diminution du risque peut aller jusqu’à 75 % chez ceux qui consomment le plus de folates. Ce sont ceux qui mangent équilibré en variant leur alimentation, car on trouve l’acide folique dans les légumes verts, mais aussi dans les fruits, les œufs, les légumineuses, les fruits secs... La liste des...
1 2

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.