CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH
Journées d'action
L'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) vient de publier un rapport sur la consommation problématique de psychotropes en France, quelques jours après la sortie du livre...

Près de 30 manifestations en France pour dire stop aux abus psychiatriques ! - 28/03/2012

Des manifestants de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme se sont mobilisés le samedi 24 mars 2012 pour dénoncer les abus psychiatriques. Au total, près de 30 manifestations ont été effectuées dans toute la France, sensibilisant ainsi des milliers de personnes dans le pays. Que ce soit le nombre d'internements sous contrainte effectués, l'administration d'électrochocs ou la prescription de médicaments psychiatriques, la France est l'un des rares pays où l'on voit autant d'abus. Il faut que cela cesse ! Plus de 72 000 internements sous contrainte sont effectués chaque année en France, ce qui est trois à quatre fois plus qu'au Royaume-Uni, en Espagne, ou en Italie. Ces personnes peuvent être saisies à leur domicile, ligotées, maltraitées, droguées, soumises à...

Journée nationale d'actions contre un projet de loi liberticide - 15/11/2010

Une grande journée nationale d'actions a été organisée le samedi 30 octobre 2010 par la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme contre le projet de loi sur la psychiatrie. Une trentaine de manifestations ont eu lieu dans toute la France, et des centaines de personnes se sont mobilisées pour exposer les dangers de cette loi liberticide. Toutes les équipes de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme en France se sont mobilisées le samedi 30 octobre 2010 pour dénoncer la réforme de la loi sur les hospitalisations psychiatriques. Cette loi, qui met en danger les libertés des Français, risque de multiplier le nombre d'internements sous contrainte en France. Ainsi pour contester cette réforme, CCDH a organisé une trentaine de manifestations...

16 janvier 2010 : Journée nationale d'action pour le respect des droits de l'homme en psychiatrie - 13/01/2010

Le 16 janvier 2010 : la Commission des citoyens pour les droits de l'homme organise une journée nationale d'action pour le respect des droits de l'homme en psychiatrie. Plus de 30 manifestations auront lieu dans la France entière. Voici le programme pour Paris : de 10h à 11h : manifestation devant l'hôpital psychiatrique Esquirol à St Maurice de 11h30 à 12h : manifestation devant l'hôpital La Pitié-Salpêtrière à Paris de 13h30 à 14h30 : stand d'information sur la Place d'Italie de 15h à 16h : manifestation devant l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne de 16h30 à 17h30: Grand rassemblement Place Edmond Michelet, en face du Centre Pompidou Le 2 janvier 2010, un déséquilibré poignarde trois personnes, dont une mortellement dans une résidence de Roquebrune-Cap-Martin....

Dans la France entière ce samedi 23 mai : grand succès de la journée d'action contre les abus psychiatriques - 26/05/2009

25 manifestations devant des hôpitaux psychiatriques et 7 rassemblements dans des centre villes ont eu lieu pour dénoncer les abus psychiatriques. Cette journée était organisée par la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme. 2 diffusions sur des télévisions régionales, 15 annonces radios, 6 interviews radios et au moins 6 articles de presse écrite (2 autres en attente), tel est le bilan médiatique de la journée dont vous trouverez la liste des manifestations ci-dessous. Le slogan de la journée était : "Trop de morts à cause de la psychiatrie et de ses traitements. Ça suffit ! La psychiatrie a été au bout de son irresponsabilité. Les meurtres commis par des patients hospitalisés ou sous traitements psychiatriques ont été trop nombreux ces derniers mois : - à Grenoble, un...

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.