Psychiatrie - Commission
Les droits des patients Accueil CCDH






Juillet 2010 : GRANDE EXPOSITION CCDH


L'exposition de renommée internationale « Psychiatrie : la vérité sur ses abus » organisée par la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme, ouvrira ses portes le jeudi 22 juillet 2010 à 10h au Salon des Miroirs – 13, passage Jouffroy dans le 9ème arrondissement de Paris, pour sensibiliser un maximum de citoyens aux dangers d'un projet de loi liberticide.


Le recto du flyer de l'exposition

Juillet 2010 : GRANDE EXPOSITION CCDH

Le verso du flyer de l'exposition

Juillet 2010 : GRANDE EXPOSITION CCDH

Juillet 2010 : GRANDE EXPOSITION CCDH
Récemment, la Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a fait adopté en Conseil des Ministres un projet de loi intitulé : « Droits et protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et modalités de leur prise en charge ».
Ce projet de loi, qui va favoriser l'internement en psychiatrie et la mise sous camisole chimique de n'importe quel citoyen, comporte des mesures liberticides. La CCDH, une association internationale créée en 1974 en France, a tout de suite alerté les parlementaires et leaders d'opinion de notre pays des dangers d'un tel projet.
Malgré le discours faussement rassurant de Mme Bachelot, les associations de droits de l'homme s'inquiètent des nombreuses dérives à venir.
Alors que la loi actuelle n'est déjà pas respectée en psychiatrie et que de nombreuses violations des droits de l'homme y sont commises, le Gouvernement souhaite donner encore plus de pouvoirs aux psychiatres.
Si un tel projet est voté, un psychiatre à lui seul, sur la base de sa seule opinion et sans l'accord de sa famille, pourra interner n'importe quel citoyen français contre son gré.
Ce projet nous ramène de nombreuses années en arrière. Dans les années 50, la Fédération Mondiale de la Santé Mentale, avait tenté de faire voter par le Congrès Américain le « projet Sibérie ». Ce projet consistait à construire de grands camps psychiatriques en Alaska dans lesquels n'importe quel citoyen américain aurait pu être interné sur demande d'un seul psychiatre. Aujourd'hui, un tel projet réapparaît en France.

La psychiatrie et ses traitements sont bien connus pour être inefficaces et même dangereux. Le drame récent de Pouzagues, où un médecin a tué sa femme et ses quatre enfants, nous le confirme clairement, l'antidépresseur Zoloft étant impliqué dans le déclenchement de cette tuerie familiale.
De nombreux criminels avaient un passé psychiatrique ou prenaient des drogues psychiatriques avant de passer à l'acte. Les exemples abondent : Nicolas Cocaign, responsable d'avoir mangé une partie des poumons de son co-detenu, le pousseur du métro et de multiples faits divers nous confirment l'incompétence de la psychiatrie.

L'objectif de cette exposition exceptionnelle sera donc de sensibiliser un maximum de citoyens sur les abus psychiatriques et de montrer le vrai visage de la psychiatrie. Cette exposition se terminera le 1er août au soir. L'entrée est libre et gratuite.

Plusieurs conférences seront organisées pendant la durée de l'exposition.
La mardi 27 juillet à 20h, un séminaire « Projet de loi sur la psychiatrie : une menace pour nos libertés » sera animé par Jean-Marie Ployé, auteur du livre « Neuf mois chez les fous », et par la Présidente de la CCDH, Mylène Escudier.
Le jeudi 29 juillet à 20h aura lieu un débat sur les dangers des médicaments psychiatriques et sera animé par Pierre Vican, auteur du livre « Nos enfants, cobayes de la psychiatrie ? », et par un médecin généraliste.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr



Mercredi 26 Septembre 2012
Lu 5750 fois

Manifestations | Expositions | Journées d'action | Conférences | Raid à vélo | Campagne d'information


Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Soutenez l'association

Devenez membre

association

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.

CCDH est aussi sur: