CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH






La Ritaline prescrite abusivement


Manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme le samedi 20 juillet 2013 à Paris pour dénoncer les prescriptions abusives de Ritaline.


Le trouble de l'hyperactivité ainsi que les traitements médicamenteux associés soulèvent des interrogations et des inquiétudes dans le corps médical ainsi qu'auprès de la population.

 

La molécule souvent prescrite pour l'hyperactivité est le méthylphénidate, commercialisée sous le nom de Ritaline ou encore Concerta, et dont la structure est proche des amphétamines.

 

D'après une récente enquête publiée par Le Parisien, il y a eu en 5 ans une augmentation de 60% du nombre de boîtes vendues de ce type de médicaments, atteignant plus de 481 600 boîtes vendues en 2013. Le nombre de consommateurs a lui aussi augmenté, passant de 25 242 à 43 633.

 

Une autre étude a mis en lumière des prescriptions abusives de ce produit. En effet, plus de 40% des prescriptions effectuées seraient hors autorisation de mise sur le marché. Par exemple, le médicament serait donné à des enfants plus jeunes que l'âge minimum autorisé, ou prescrit pendant une période plus importante, etc.

 

C'est ainsi que la consommation de ce type de médicaments augmente. Pourtant cette consommation n'est pas anodine car elle peut entraîner de dangereux effets secondaires.

 

La Ritaline est susceptible d'entraîner des changements de la personnalité, des hallucinations, pensées anormales, crises d'épilepsie, crises cardiaques avec risque de mort subite, pensées suicidaires, tentative de suicide, etc.

 

Il est inquiétant de constater que cette drogue est aujourd'hui prescrite à de plus en plus de personnes. Il faut informer les praticiens d'une part et la population d'autre part sur les risques qu'elle peut entraîner.

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme dénonce depuis près de 40 ans en France les abus de la psychiatrie. L'association reçoit chaque semaine de nombreux témoignages de victimes et de familles.

 

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.  




Lundi 28 Décembre 2015
Lu 677 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés


Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Partagez ce site:

Soutenez l'association

Devenez membre

association
CCDH est aussi sur:

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.