CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH






La psychiatrie inefficace dans le traitement des autistes


La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme organise une grande distribution dans Paris de son dernier journal Le Déchaîné afin d'informer les citoyens des abus psychiatriques. La distribution aura lieu le samedi 10 mars 2012 dans les quartiers de Beaubourg, de Châtelet, de la Gare Montparnasse, de la Gare Saint-Lazare et de Saint-Michel.


La Haute Autorité de Santé (HAS) publiera dans les prochains jours un rapport sur la prise en charge des autistes en France. Le rapport recommanderait aux familles des méthodes éducatives plutôt que psychiatriques pour le traitement des autistes.
Les experts de la HAS proposeraient l'interdiction du « packing ». Cette pratique consiste à enrouler les autistes dans des linges glacés pendant plusieurs heures pour soi-disant leur faire « prendre conscience de leur corps ».

De nombreux politiques et Présidents d'associations s'opposent aux traitements psychiatriques dans la prise en charge des autistes.

La Présidente de la fédération Autisme France, Danièle Langloys, constate que certains psychiatres exercent du chantage et des menaces sur les familles. S'ils ne laissent pas leur enfant dans les mains de la psychiatrie, ils devront répondre devant un tribunal pour défaut de soins.
Il y a quelques mois, un père de famille a voulu retirer son fils de 7 ans de l'hôpital, car il régressait ou lieu de progresser. Le soir même, la pédopsychiatre chargée du service a alerté les services sociaux. Les parents ont enduré cinq mois d'enquêtes.
Il en existe de nombreux autres. Les parents obtiennent le plus souvent des non-lieux.

Le Président de Vaincre l'autisme, M'Hammed Sajidi, dénonce le fait que la loi est utilisée de manière abusive par des psychiatres pour imposer leurs traitements que les parents refusent.

Le député UMP Monsieur Fasquelle, Président du groupe sur l'autisme à l'Assemblée Nationale, affirme que les méthodes psychiatriques sont inefficaces, malgré le fait qu'elles soient remboursées par la sécurité sociale.
Le député assure même détenir la preuve que des psychiatres exercent actuellement des pressions sur les membres de la HAS pour que le rapport soit modifié avant d'être publié.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme existe depuis plus de 35 ans en France pour dénoncer les pratiques barbares, inefficaces, et dangereuses de la psychiatrie. De nombreuses personnes témoignent chaque semaine auprès de l'association des effets néfastes des traitements psychiatriques.

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou au 06 28 06 59 16, ou par email à ccdh@wanadoo.fr.



Lundi 28 Décembre 2015
Lu 723 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés




Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Partagez ce site:

Soutenez l'association

Devenez membre

association
CCDH est aussi sur:

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.