Psychiatrie - Commission
Les droits des patients Accueil CCDH






Le laboratoire Eli Lilly reconnait sa culpabilité


Le laboratoire Eli Lilly reconnait sa culpabilité pour avoir promu de façon illégale le Zyprexa, un neuroleptique supposé traiter uniquement la schizophrénie mais qu' Eli Lilly présentait mensongèrement comme utile pour les enfants et les personnes âgées. Le laboratoire a donc réalisé une transaction avec la justice américaine pour en finir avec les procès et va verser 1 milliard 420 millions de dollars, soit la plus grosse amende jamais ordonnée par un tribunal américain.
Une première mondiale et une victoire pour tous ceux qui s'inquiètent de la multiplication des prescriptions de drogues psychiatriques pour chaque problème de l'existence.


Eli Lilly est connu comme étant le fameux laboratoire pharmaceutique qui fabrique et commercialise le Prozac depuis des années.

Mais c'est pour la commercialisation du Zyprexa qu'Eli Lilly a été condamné. Le laboratoire a plaidé coupable pour "conduite criminelle" suite à une investigation criminelle et civile sur la commercialisation de la drogue psychiatrique Zyprexa.

Ce "médicament" a été reconnu comme favorisant le suicide et la violence chez les enfants.

Le tribunal a reçu les preuves que le Zyprexa causait des troubles neurologiques sévères, du diabète, des attaques cardiaques, et parfois la mort.

Eli Lilly a été condamné pour avoir organisé des campagnes de marketing pour le Zyprexa orientées vers les enfants et les personnes du troisième âge, alors que les preuves de sa toxicité étaient manifestes, et les preuves de son efficacité inexistantes.

Son utilisation était même poussée dans les écoles comme calmant pour les enfants.

Une décision de justice qui fait date et laisse à penser que tout n'est pas sans espoir face aux lobbies des drogues psychiatriques.

Pour en savoir plus sur les lobbies psychiatriques et pharmaceutiques, voir la vidéo profits macabres produite pa la Commission des citoyens pour les droits de l'homme.



Vendredi 23 Janvier 2009
Lu 3208 fois

France


Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Soutenez l'association

Devenez membre

association

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.

CCDH est aussi sur: