CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH






Les dangers des psychotropes


Une association dénonce une surconsommation de ces médicaments aux effets secondaires dévastateurs. Plusieurs personnes se sont rassemblées samedi matin devant l'hôpital psychiatrique Charles Perrens à Bordeaux pour dénoncer des "sur-prescriptions" et la banalisation des psychotropes.


Les dangers des psychotropes
Ces anti-dépresseurs ont tous des effets secondaires "dramatiques" selon la commission des citoyens pour les droits de l'homme (CCDH) : idées suicidaires, arrêts cardiaques, psychoses, hallucinations, violences, insomnies, dépressions, anxiété....

Leur abus est dangereux et pourtant la France reste bonne première dans la consommation de ces médicamments. Selon la commission, les industries pharmaceutiques font du lobbying auprès des médecins généralistes pour qu'ils prescrivent ces psychotropes. C'est cet abus et ce manque d'information sur les effets secondaires que dénonce la CCDH.




Vendredi 3 Juillet 2009
Lu 4004 fois

France




Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Partagez ce site:

Soutenez l'association

Devenez membre

association
CCDH est aussi sur:

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.