CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH






Les enfants et la psychiatrie

Un diagnostic trompeur - 02/11/2007

Le DSM ou la marche vers une société totalement psychiatrisée "Pour vendre des médicaments, il faut vendre des maladies psychiatriques" Carl Eliot, bioéthicien, Université du Minnesota, 2001 La psychiatrie a toujours souffert et souffre toujours d'un manque de crédibilité scientifique, en particulier par rapport au reste de la médecine. Nous sommes en psychiatrie dans le domaine de l'aléatoire,...

Une nouvelle cible - 07/08/2006

Les enfants, la nouvelle cible des psychiatres. Données françaises et internationales, revue de presse : Selon les chiffres révélés par la société CELTIPHARM, se fondant sur l’analyse des ventes de plus de 3.000 pharmacies, en 5 ans, une augmentation de 70% des ventes de boîtes de Ritaline, a été constatée en France (mars 2008 : 283.700 boites ; mars 2013 : 476.900 boites). Le...

Des risques accrus - 07/11/2006

Les médicaments prescrits pour la « dépression » sont connus pour provoquer un comportement violent et suicidaire. Aux Etats-Unis, le nombre de suicides chez les jeunes a triplé depuis 1960....

Les médicaments psychiatriques et le futur de vos enfants - 03/06/2012

Voici une brochure illustrée pour vous aider à choisir les meilleures options pour votre enfant à qui une étiquette de trouble mental a été collée. Prenez des décisions positives et pleines de bon sens qui garantiront sa santé et son bonheur pour les nombreuses années à venir.

Le Déchaîné n°9



Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Partagez ce site:

Soutenez l'association

Devenez membre

association
CCDH est aussi sur:

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.