Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Manifestation de la maman de Sébastien, jeune patient isolé et maltraité au Centre Hospitalier Henri Guérin


La Commission des Citoyens pour les droits de l'Homme (CCDH) alerte les autorités sur la situation du jeune Sébastien maltraité depuis plusieurs mois au sein du service psychiatrique du Centre Hospitalier Henri Guérin.

Depuis le 10 janvier 2018, Sébastien, un jeune autiste âgé de 26 ans, est interné sous la contrainte au sein du pôle de psychiatrie de cet hôpital et y subi des traitements dégradants.

Malgré les démarches effectuées par la CCDH et les parents, la situation et l'état de Sébastien empirent. La maman se rendra donc devant les portes de l'hôpital Henri Guérin le samedi 28 avril prochain jusqu’à ce qu’elle puisse être autorisée à voir son fils.


La maman de Sébastien témoigne de l'enfer que son fils vit au quotidien : « (…) Je n'ai aucune idée de ce qu'il lui administre comme traitements. Je sais qu'il a été contentionné, attaché au lit, mis à l'isolement (…) Je souhaiterais récupérer mon enfant et qu'il sorte de l'enfer de la psychiatrie !!! »
 
Le psychiatre de Sébastien, le Dr FOURNEL, refuse obstinément les visites pour les parents de Sébastien. C'est ainsi que depuis le 10 mars 2018 le jeune n'a pas pu voir ni embrasser sa famille.
 
La Présidente de la CCDH, indignée par cette inhumanité avait contacté le chef de service du pôle de psychiatrie afin de comprendre. En tant que chef de service, il a déclaré ne pas se considérer responsable des traitements administrés à Sébastien et a donc invité la Présidente de la CCDH à contacter le psychiatre, le Dr FOURNEL, qui ne répondra jamais au téléphone.
 
La maman de Sébastien a récemment écrit et publié une pétition afin de sensibiliser l'ensemble des français. Dans cette pétition ayant atteint 630 signataires à ce jour, elle parle des traitements dégradants que son fils subi au quotidien dans cet établissement. Elle affirme que Sébastien possède des cicatrices dues à la contention. Elle ajoute : « Mon enfant est autiste, il n'est pas malade !! La psychiatrie n'est pas une réponse adaptée à son trouble. (…) Aidez-nous s'il vous plaît à libérer Sébastien de la psychiatrie qui nous pourrit la vie et plonge les familles dans le désespoir. »
Lien de la pétition :
https://secure.avaaz.org/fr/petition/ministre_de_la_sante_sortez_mon_enfant_autiste_de_la_psychiatrie/?launch
 
La CCDH avait récemment alerté le Procureur de la République de Toulon et l'avocat des parents de Sébastien avait fait de même. Aujourd'hui, une enquête est en cours.
 
Le Dr FOURNEL, avait exprimé son mécontentement à la maman de Sébastien quant au fait qu'elle ait contacté la CCDH et que l'association ait appelé le chef de service du Centre Hospitalier Henri Guérin afin d'avoir des explications. Le psychiatre avait ainsi décidé de refuser à la maman toute visite et ce, jusqu'à nouvel ordre. Aujourd'hui la maman se bat encore obtenir un droit de visite.
 
Le Docteur FOURNEL agit en toute illégalité. C'est ainsi que la CCDH a alerté par courrier le Directeur du Centre Hospitalier Henri Guérin afin de lui rappeler les règles et dispositions législatives applicables au droit de visite. Une copie de ce courrier a également été envoyé au Contrôleur général des lieux de privation de libertés, à la Commission départementale des soins psychiatriques ainsi qu'au Docteur Fournel.
La maman de Sébastien est indignée d'une telle situation d'abus de pouvoir du psychiatre et de non-respect de la loi concernant les droits de visite. Elle sera donc devant les portes de l'hôpital le samedi 28 avril prochain.
 
La CCDH est une association spécialisée dans la protection des droits de l’Homme dans le domaine de la santé mentale. Elle reçoit chaque semaine des dizaines de témoignages de famille et de victimes abusées. Depuis plus de 40 ans, elle dénonce les pratiques inhumaines et dégradantes de la psychiatrie et œuvre pour le respect des droits et de la dignité des patients.
 
Contact :
01.40.01.09.70
ccdh@wanadoo.fr
www.ccdh.fr



Samedi 28 Avril 2018
Lu 302 fois

Spots d'information | Communiqués de presse | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: