CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH






Massacre dans une crèche en Belgique, les psychiatres encore une fois en cause.


On s'en doutait mais c'est désormais confirmé. Le jeune homme qui a tué 2 bébés et une employée dans une crèche de Termonde, en Belgique, avait bien un passé psychiatrique. On ne peut affirmer encore qu'il était sous traitement psychotrope, mais on sait que Kim De Gelder, le tueur présumé, avait suivi un traitement psychiatrique dans le passé precrit par un psychiatre.


Rien d'étonnant à cela, la plupart des criminels déments étaient sous traitement psychotropes au moment de leurs crimes, comme dans l'affaire du tueur de Grenoble qui avait cet automne tué au hasard un étudiant lors d'une sortie de l'hôpital psychiatrique.
CCDH tente de savoir quel était le traitement suivi par le jeune tueur de Belgique.



Mardi 17 Février 2009
Lu 2245 fois

France




Téléchargez les précédents numéros :



Abonnez-vous au Déchaîné


Partagez ce site:

Soutenez l'association

Devenez membre

association
CCDH est aussi sur:

 

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH


Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits.

CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.