Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Psychiatrie : plan d'action national contre les abus de soins sous contrainte


Le Comité national de pilotage de la psychiatrie, présidé par Cécile Courrèges, directrice générale de l'offre de soins et le Docteur Yvan Halimi, a récemment validé un plan d'action pour la réduction du recours aux soins sans consentement ainsi qu'aux mesures d'isolement et de contention. (source : Le quotidien du médecin)

La Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) alerte chaque semaine les autorités concernant la banalisation des internements sous contrainte en cas d'urgence et de péril imminent ainsi que pour le recours abusif à la contention et à l'isolement dans les hôpitaux psychiatriques français.


Début 2017, la mission d’évaluation parlementaire dirigée par les députés Denys Robiliard et Denis Jacquat constatait une augmentation du recours à ces soins. En 2015, 92.000 patients étaient soignés sous la contrainte contre 80.000 patients en 2012. Les députés s'inquiétaient également de la banalisation des internements sous contrainte en cas de péril imminent.
 
Cette procédure qui doit être utilisée à titre exceptionnel permet à un seul et même psychiatre d’interner de force n’importe quel citoyen, sans l’accord de la famille ou des proches. La mesure de péril imminent ne comprend donc pas suffisamment de garanties pour éviter les abus.
 
Concernant le plan d’action du Ministère de la Santé, le Professeur Jean-Louis Senon et le Docteur Michel Triantafyllou organiseront des séminaires dans toute la France réunissant les directions d'établissements, les agences régionales de santé, les praticiens, etc. afin de leur présenter les statistiques de contention et d'isolement. À ce sujet, les recommandations de la Haute Autorités de Santé (HAS) ainsi que les rapports du Contrôleur général des lieux de privation de liberté leur seront également présentés lors de ces séminaires.
 
En outre, des formations devraient être mises en place dans le but de faire connaître et d'améliorer le respect des droits des patients.
 
La CCDH, association spécialisée dans la protection des droits de l’Homme dans le domaine de la santé mentale, se réjouit d’un tel plan d’action car, par le biais de nombreux témoignages d’abus psychiatriques qu’elle reçoit, il est malheureusement chose courante en France que les droits fondamentaux des patients soient bafoués.
 
Pour toute information complémentaire sur le travail de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme, visitez le site web : www.ccdh.fr
 
Contact :
01.40.01.09.70
info@ccdh.fr



Mercredi 18 Juillet 2018
Lu 239 fois

Communiqués de presse | Spots d'information | DVD de la CCDH | Clips engagés



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné n°9

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: