CCDH
Les droits des patients Accueil CCDH

Rapport accablant du Conseil de l'Europe sur les abus psychiatriques


Le Conseil de l'Europe vient de publier un rapport accablant sur les traitements des patients dans les hôpitaux psychiatriques français. Ce rapport révèle des dysfonctionnements, le manque de dignité des patients, le recours abusif de l'isolement et de la contention, ainsi que d'autres mesures inhumaines et abusives.
Manifestation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme le samedi 28 avril 2012 à Paris, pour dénoncer les conditions et traitements inacceptables de la psychiatrie dans nos hôpitaux.


Le Comité de Prévention de la Torture du Conseil de l'Europe a publié le 19 avril un rapport sur les dysfonctionnements des hôpitaux psychiatriques en France, après avoir effectué plusieurs visites dans des établissements.

Ce rapport accablant dénonce de graves irrégularités et des mauvais traitements.
Il révèle un manque de dignité à l'égard des patients : port systématique du pyjama, difficultés d'alimentation, incontinences urinaires et fécales, etc.
Le Comité note : « Il est peu étonnant qu'un certain nombre de patients se soient plaints d'avoir fait l'expérience de situations humiliantes ».

Ce rapport du Conseil de l'Europe dénonce également l'utilisation abusive de certains traitements, tels que l'isolement ou la contention. Il a été constaté que les détenus transférés à l'hôpital psychiatrique étaient presque systématiquement mis en chambre d'isolement, avec des contentions sur tout le corps (c'est-à-dire attachés aux bras, aux jambes, et à l'abdomen), parfois pendant toue la durée de l'internement. Les autres patients sont aussi soumis à de telles pratiques, souvent administrées à titre de « prévention ». La surveillance de ces personnes placées en cellule d'isolement est irrégulière, des rondes sont parfois effectuées toutes les deux ou trois heures seulement.

Suite à ce rapport, le gouvernement devra apporter des améliorations au système. Il invitera la Haute Autorité de Santé à redéfinir les règles d'isolement et de contention.

Il est inadmissible d'observer de nos jours en France, le pays prétendument des Droits de l'Homme, ce genre de situations inhumaines en psychiatrie. Plus de 70 000 personnes sont internées de force chaque année en France. Il faut que ces horreurs cessent.

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme a été créée en France en 1974 pour dénoncer les violations des Droits de l'Homme en psychiatrie. Elle continuera son combat jusqu'à ce que les abus soit abolis.

Pour plus d'informations, visitez le site internet de la CCDH www.ccdh.fr, ou contactez-nous par téléphone au 01 40 01 09 70 ou par email à ccdh@wanadoo.fr.



Lundi 28 Décembre 2015
Lu 46027 fois

La Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme - CCDH

Association loi 1901, la CCDH se donne pour objectif de faire respecter les droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie et de la santé mentale conformément à la Déclaration qu'elle a rédigée et qui explicite ces droits. CCDH recueille ainsi des témoignages mais aussi des statistiques et des rapports sur les abus psychiatriques, tels que les internements abusifs, les traitements brutaux et destructifs (électrochocs, neuroleptiques...) ou les diagnostics frauduleux qui font sombrer des millions d'individus dans la spirale destructive de la psychiatrie. Les données sont ensuite utilisées afin de susciter une prise de conscience de la part des autorités et du public en général. Ainsi, des réformes ou de nouvelles lois peuvent être mises en place.