Les droits des patients Accueil CCDH

Comment faire annuler

une mesure de soins psychiatriques
sous contrainte

solution

CCDH a récolté une liste de jurisprudences !


Effet indésirable

causé par un psychotrope ?

Voici comment en faire la déclaration

psychotrope

Cette déclaration est essentielle

pour la sécurité des patients !






Qu'est-ce que la CCDH ?


La CCDH est la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme


CCDH est un organisme apolitique, non religieux et à but non lucratif qui se consacre exclusivement à l’éradication des abus dans le domaine de la santé mentale et à la protection des patients et même du grand public, car la tendance actuelle est de faire de chacun de nous un futur patient. Ses principes directeurs sont exprimés dans la Déclaration des droits de l'homme pour la santé mentale.
 
Pour atteindre ses objectifs, CCDH conduit des investigations et révèle les atteintes aux droits de l'homme dans le domaine de la psychiatrie. Il peut s'agir d'internements abusifs ou de maltraitance en milieu hospitalier, et même en dehors de toute hospitalisation. En effet, comme évoqué précédemment, les traitements à base de psychotropes touchent une partie de plus en plus large de la population. Les effets secondaires liés à ces médicaments psychotropes sont à l'origine de drames que CCDH recense et fait connaître le plus largement possible, ceci afin de mettre en garde la population contre les risques liés à ces traitements.

Le public n'est pas en général suffisamment informé des risques liés à la prise de médicaments psychotropes, il s'en remet en toute confiance à son médecin. Il ne connaît pas forcément  les enjeux financiers considérables conduisant à privilégier ce type de traitement plutôt que des solutions alternatives moins risquées. Souvent on ne lui laisse pas le choix. CCDH met donc en lumière:
 
  • les conflits d'intérêt entre experts et industrie pharmaceutique, les facturations abusives
  • le non-respect de la législation censée protéger les patients contre l'internement abusif
  • les fausses bases scientifiques des diagnostics et des traitements correspondants
  • les conséquences souvent désastreuses de la prise de psychotropes pour le patient ou son entourage
  • la mise en danger de nos enfants diagnostiqués malades mentaux dès leur plus jeune âge

En tant qu’organisme à but non lucratif, CCDH est en mesure de poursuivre ses campagnes de sensibilisation par le biais de dons publics.

Une organisation internationale comprenant plus de 250 antennes dans 30 pays

CCDH a été créée aux Etats-Unis en 1969 par l'Église de Scientologie et le professeur émérite de psychiatrie, le Docteur Thomas Szasz, écrivain et philosophe de renommée internationale, dans le but d'exposer les violations des droits de l'homme commises en psychiatrie et d'assainir le domaine de la santé mentale

La vidéo suivante présente la situation qui existait alors dans le monde de la santé mentale. Elle montre les combats décisifs menés depuis par la CCDH dans de nombreux pays :


Les actions de la CCDH en France

Le Ministère de la Santé est censé publier chaque année un rapport de synthèse sur les hospitalisations sous contrainte. Ce n'est pas le cas. Pour lutter contre cette opacité qui continue à régner dans la plupart des établissements psychiatriques, CCDH a réussi à obtenir des Commissions Départementales des Soins Psychiatriques (CDSP) leurs bilans par département des internements et soins psychiatriques sous contrainte. 

Grâce à ces documents, CCDH a pu mettre en évidence une progression inquiétante du nombre d'hospitalisations sous contrainte : +91% en 18 ans, ainsi qu'un recours de plus en plus systématique (52%) à la procédure d'internement simplifié dit "en urgence", lui aussi en progression inquiétante : multiplié par 2 en 13 ans !

CCDH suit de près l'application des dispositions du Code de la santé publique prévues pour protéger les patients contre des internements abusifs. CCDH effectue des enquêtes auprès des hôpitaux concernés par les internements sous contrainte afin d'obtenir les données relatives aux visites de contrôle des autorités. CCDH met ainsi en évidence les graves insuffisances de ces contrôles prévus par le législateur.

CCDH alerte sur le retour discret d'un des traitements les plus brutaux jamais utilisés. Il s'agit des électrochocs, renommés "sismothérapie". Ce fait est mal connu en France où la population pense majoritairement que ce "traitement" anachronique n'est plus pratiqué depuis longtemps. CCDH milite pour l'abolition de cette pratique en tant que thérapie.

CCDH suit aussi de près l'évolution de la consommation de psychotropes en France. Elle publie les chiffres de ventes (chiffres d'affaire, nombre de boîtes vendues) de l'industrie pharmaceutique qui est le grand gagnant de ce recours devenu systématique ou presque aux psychotropes pour "traiter" la maladie mentale. Malheureusement pour nos concitoyens, les effets secondaires sont innombrables et pourtant mal connus. CCDH met à disposition sur son site Internet un formulaire d'appel à témoignage ainsi que le formulaire de déclaration des effets indésirables des médicaments à transmettre directement à l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).

La consommation en hausse de psychotropes est d'autant plus inquiétante qu'elle touche de plus en plus les enfants: entre 92 000 et 183 000 enfants seraient concernés. Parmi les nombreux effets secondaires redoutés, on note en particulier des comportements violents et suicidaires. CCDH met à la disposition des parents une brochure les invitant à exercer leur pouvoir de choix face aux traitements proposés voire imposés. CCDH mobilise nos concitoyens grâce à sa pétition contre le dépistage psychiatrique en milieu scolaire qui est la porte ouverte à une étiquette de "trouble mental" et à la prescription d'un ou plusieurs psychotropes. CCDH entend ainsi se faire entendre auprès des élus et du gouvernement.

La psychiatrie a envahi de nombreux secteurs de la société. CCDH en a analysé les conséquences dans 20 brochures d'information mises à la disposition du grand public. A travers ses communiqués de presse réguliers, CCDH donne une lecture des événements du secteur de la santé mentale qui confirme s'il en était besoin cette influence morbide de la psychiatrie sur la société. De nombreux interviews de victimes de la psychiatrie sont disponibles en ligne.

Pour lutter contre l'influence sur le public des campagnes de marketing pro-psychotropes orchestrées par les compagnies pharmaceutiques, CCDH produit des documentaires audio-visuels très fouillés qui démontrent l'absence de fondements scientifiques du DSM, la bible de la psychiatrie, et la dangerosité des traitements qui en découlent. Ces documentaires mettent en lumière les profits énormes générés par l'industrie pharmaceutique et les conflits d'intérêts qui en résultent. L'analyse repose sur les témoignages de nombreux professionnels ou experts du secteur mais aussi victimes de la psychiatrie.

Ces documentaires peuvent être obtenus sur simple demande auprès de la CCDH ou visionnés directement en ligne sur ses sites Internet et sa chaîne YouTube.

CCDH produit également des spots d'information et des clips engagés qui soulignent l'absurdité et l'impasse de la voie suivie par la psychiatrie et sont autant d'appels à la raison et au bon sens.

CCDH multiplie les actions afin de délivrer ce message le plus largement possible, notamment :
 
  • expositions "Psychiatrie: la vérité sur ses abus"
  • manifestations devant les hôpitaux ou les congrès de psychiatrie
  • conférences de sensibilisation du public
  • raids à vélo Paris-Strasbourg ou Paris-Bruxelles
  • journal "Le Déchaîné" diffusé à grande échelle

Frédéric Grossmann, président d'Honneur de la CCDH, a écrit à propos du Déchaîné :

"Un vent se lève. Est-ce une révolution ? Non, simplement une aspiration légitime à la décence de la part d’une population rétive à toute forme de contrôle psychiatrique. Le temps des réformes a sonné. Ce journal a été créé pour exprimer ce besoin de réforme. Puisse la psychiatrie ne plus jamais être la même."
 



Mardi 30 Décembre 2014
Lu 48265 fois

Actualités | CCDH | Publications | Nos actions | En savoir plus | Internements psychiatriques | Electrochocs | Les enfants et la psychiatrie | Criminels et psychiatrie | L'histoire de la psychiatrie | Newsletter | Télévisions | Presse écrite | Radios | Statistiques



Signez notre pétition

contre le dépistage psychiatrique

et la mise sous camisole chimique

des enfants

signer

Protégeons nos enfants

des drogues psychiatriques !


Soutenez l'association

Devenez membre

association

Abonnez-vous au Déchaîné

Le Déchaîné Edition Spéciale n°2

Téléchargez les précédents numéros :





CCDH est aussi sur: